Descriptif
    Qu’il s’agisse d’aménagement en milieu naturel, auquel cas l’on se doit de connaître, respecter, préserver et valoriser la biodiversité, ou qu’il s’agisse d’aménagement urbain dans lesquels l’on inclut de plus en plus les notions de Nature en Ville, de biotope, de végétation indigène ; le paysagiste compose d’abord avec le végétal, et sait pertinemment qu’elle sont les enjeux de biodiversité à toutes les échelles de paysage.
    Il participe à l’élaboration des trames vertes et bleues, pour lesquelles le paysage se superpose aux enjeux écologiques sur de grands territoires.
    Il crée des supports et circuits de communication en milieu naturel, sans le dégrader et en les mettant en valeur.
    Il recherche en ville, des solutions de végétalisation adaptées au climat, le plus souvent des espèces indigènes.