Descriptif
    Il existe aujourd’hui de nombreuses possibilités techniques pour préserver et économiser l’eau.
    En ce qui concerne les eaux de pluies, nous privilégions systématiquement le traitement au plus près. La captation/réservation pour utilisation future ; la gestion à ciel ouvert pour une infiltration optimisée à la parcelle et une mise en valeur de la végétation ; la perméabilisation des sols et le recours à la couverture végétale, constituent un panel de solutions techniques à composer.
    L’arrosage bien souvent mis en cause peut être grandement réduit voire supprimé si l’on opte pour une gestion différenciée des espaces et autorise la naturalité. Le choix des végétaux appropriés (indigènes ou adaptés) ; le calcul des besoins couplé au dimensionnement des systèmes de récupération des eaux de pluies ; l’intégration de sondes pluviométriques dans le contrôle de l’arrosage ; l’utilisation de systèmes économes comme le goutte-à-goutte, ou encore le paillage etc. sont tout autant de choix possibles à conjuguer qui rendent, dans nos régions méditerranéennes, la surconsommation d’eau potable obsolète.